Nos astuces pour apprendre l’hygiène aux enfants

En matière de propreté, les bonnes habitudes s’acquièrent dès le plus jeune âge. Malheureusement, l’hygiène n’est pas une priorité pour les enfants. Mais n’abandonnez pas trop vite, car l’hygiène n’est pas qu’une question d’apparence – c’est une manière efficace de prévenir la transmission des virus et des bactéries. Un enfant plus propre est un enfant en meilleure santé ; il est donc essentiel d’enseigner les règles d’hygiène de base à votre bambin. Lisez les astuces ci-dessous et enseignez à vos enfants de saines habitudes pour la vie de tous les jours !

  1. L’incontournable lavage des mains : la première chose que votre enfant doit retenir de toute leçon d’hygiène est l’importance de bien se laver les mains. La plupart du temps, on ne réalise pas à quel point les mains sont constamment sollicitées durant la journée – que ce soit pour ouvrir des portes, tirer la chasse d’eau, taper un SMS... Chaque activité qui nécessite d’utiliser ses mains est une nouvelle façon de propager des germes. Il faut donc apprendre à votre enfant à se laver les mains après être allé aux toilettes, avant de manger et après avoir joué dehors, pour réduire les risques de transmission des bactéries. Pour des résultats encore plus efficaces, testez la Recharge Dettol No Touch et le savon Dettol pour les mains : grâce à ces produits, votre famille n’aura plus jamais à toucher un savon potentiellement couvert de germes !
  2. L’essuyage post-pot : tracez un repère sur le mur des toilettes, sous le rouleau de papier hygiénique, pour apprendre à vos enfants quelle quantité de papier est appropriée. Assurez-vous de leur rappeler que la mission n’est terminée que quand le dernier bout de papier toilette utilisé est propre. Comme le lavage des mains, l’essuyage aux toilettes exige un soin bien particulier. Beaucoup d’enfants ne sont pas experts en la matière et ont du mal à passer cette étape, mais vous ne devez pas vous sentir embarassée : de trop de papier toilette à un essuyage insuffisant, les mamans ont tout vu. Le plus important est de ne pas avoir l’air dégoutée ou gênée – car votre enfant le deviendrait également et il risquerait de bacler cette étape importante de l’hygiène au quotidien.
  3. Des cheveux au poil : bien qu’il ne soit pas nécessaire de laver tous les jours les cheveux de votre enfant (un lavage quotidien peut assécher les cheveux et le cuir chevelu), il est important de les brosser fréquemment et de les couper régulièrement. Ce n’est pas une tâche facile – les enfants détestent souvent autant les brosses et les peignes que les légumes ! Mais se brosser les cheveux ne sert pas uniquement à éviter qu’ils s’emmêlent : cela permet aussi de retirer la peau morte issue du cuir chevelu.
  4. Des dents éclatantes : il faut brosser régulièrement les dents des bébés et des petits enfants jusqu’à l’âge de 5 ou 6 ans, où ils peuvent commencer à essayer de le faire eux-mêmes. Pour qu’ils apprennent la durée d’un brossage de dents efficace, vous pouvez toujours leur chanter une petite chanson facile à mémoriser ! Les enfants plus grands doivent aussi apprendre à utiliser un fil dentaire et à se faire des bains de bouche. La mauvaise haleine est courante chez les enfants et résultent souvent d’un brossage de dents insuffisant. Plus on leur apprend tôt à bien se brosser les dents, plus ils prendront les bonnes habitudes en grandissant !
  5. Plouf plouf dans le bain : rendez les bains amusants en autorisant les jouets dans l’eau – cela ne pourra que les encourager à prendre un bon bain ! Et n’oubliez pas de bien savonner les zones du corps plus difficiles à atteindre, comme les aisselles et l’arrière des oreilles. Si l’enfant joue dans son bain, les éclaboussures n’épargneront pas ces parties du corps - et c’est tant mieux !